Posté par Anne Vayssie le 21 juillet / 3 commentaires

Enfin pas vraiment mais à compter du 1er janvier 2015, avec l’adoption du Plan de Protection de l’Atmosphère pour l’Île-de-France, les cheminées à foyer ouvert seront interdites dans 435 communes d’Île-de-France, y compris les cheminées d’appoint et d’agrément.

Pourquoi interdire les foyers ouverts ?

Un bon feu de cheminéeLe problème réside dans les particules fines (inférieure à 10 microns) émises lors d’un feu de cheminée. Ces particules fines sont à l’origine de bon nombre de maladies respiratoires, surtout chez les enfants et les personnes âgées. Le but est donc sanitaire. L’idée serait de réduire le nombre de particules fines émises afin de réduire la pollution sur les zones les plus sensibles (en rose sur la carte. Source : DRIEE-IF).

Pour une même quantité de bois, une cheminée à foyer ouvert dégagera 7 fois moins de chaleur qu’une cheminée à insert mais dégagera beaucoup plus de particules fines. Avec un foyer ouvert, ces particules se dissipent dans les habitations et viennent saturer l’air ambiant et restent présentes, même longtemps après l’arrêt du feu de cheminée.

Les inserts ou les poêles à bois permettent en revanche de dégager beaucoup de chaleur et de consommer jusqu’à 90% de la matière sèche.

Concrètement, ça change quoi ?

A Paris, depuis 2007, faire un feu de cheminée était interdit sauf si votre cheminée était un chauffage d’agrément ou d’appoint mais pas votre chauffage principal. Désormais, cheminées à foyer ouvert, inserts et poêles à bois seront totalement interdits.

Dans les autres communes de la zone sensible, les cheminées à foyer ouvert seront interdites mais les inserts et les poêles à bois seront autorisés à condition qu’ils aient « un bon rendement énergétique et émettent peu de polluants dans l’atmosphère […] (en particulier les équipements bénéficiant du label qualité Flamme Verte 5 étoiles). »*
Plus le rendement de l’appareil est performant, moins l’utilisateur consommera de bois, de granulés ou de plaquettes, pour la même qualité de chauffage.

Bonne nouvelle : La mise en place d’un insert dans un foyer ouvert est éligible au Crédit d’Impôt Développement Durable, à hauteur de 15% du coût TTC de l’équipement (déduction faite de toute autre aide éventuelle) et peut même aller jusqu’à 34% dans le cadre du renouvellement d’un appareil existant s’il fait partie d’un bouquet de travaux. Votre artisan saura vous informer au mieux.

Il ne vous reste plus qu’à vous mettre aux normes avec les conseils avisés d’installateurs de cheminées, de chauffage et de climatisation que vous trouverez ici : Les installateurs de chauffage et de climatisation de votre région.

EN SAVOIR PLUS

Vous pouvez consulter un document émis par la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Environnement et de l’Énergie d’Île-de-France (DRIEE) ici

Enfin, pour en savoir plus sur le label Flamme Verte 5 étoiles, vous pouvez vous rendre sur le site officiel www.flammeverte.org

* Source : Questions réponses foyers ouverts de la DRIEE-IF

Note du 12/12/2014 : La Ministre de l’Écologie, Madame Ségolène Royal, a déclaré le 9 décembre 2014 sur France 2 que ce décret visant à interdire les foyers ouverts en Île-de-France était « ridicule » et que cette mesure était « excessive ». Il se pourrait donc que les cheminées à foyer ouvert ne soient finalement pas interdites au 1er janvier 2015. A suivre…

3 commentaires

  1. mar-y-va dit:

    Et bien, je ne le savais pas ! Et je suis concernée ! Je ne sais pas trop quoi en penser…

    • Anne Vayssie dit:

      Bonjour Marion.
      Si vous êtes concernée, vous pouvez peut-être prétendre à des aides ou des crédits d’impôt. Vous en saurez plus au lien suivant : http://www.economie.gouv.fr/cedef/economie-energie-credit-dimpot ou en contactant un artisan spécialisé dans le domaine.
      Merci encore de l’intérêt que vous portez au Marteau Rouge.
      Bonne journée

    • Anne Vayssie dit:

      Bonjour Marion,
      Petite précision : La Ministre de l’Écologie, Madame Ségolène Royal, a déclaré le 9 décembre 2014 sur France 2 que ce décret visant à interdire les foyers ouverts en Île-de-France était « ridicule » et que cette mesure était « excessive ». Il se pourrait donc que les cheminées à foyer ouvert ne soient finalement pas interdites au 1er janvier 2015. Nous vous tiendrons informée de la suite donnée à cette décision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *